La STAS, votre Service de Santé au Travail, propose aux salariés et aux employeurs des entreprises adhérentes de se faire vacciner par un professionnel de santé dans un centre STAS.

Le vaccin utilisé est le vaccin AstraZeneca (ChAdOx1-S [recombinant]). Consulter les informations relatives au vaccin

 

Les personnes souhaitant être vaccinées dans un centre STAS doivent être volontaires et faire individuellement la démarche de s’inscrire grâce au lien en bas de page.

La vaccination se déroule dans le strict respect du secret médical :
Ni l’employeur, ni tout autre personne n’est informé de votre démarche. Ces informations viendront alimenter votre dossier médical en santé au travail tenu par votre médecin du travail, et pourront être utilisées anonymement à des fins statistiques. L’organisation, la traçabilité et le suivi de la vaccination contre la Covid-19 nécessitent également la mise en œuvre d’un traitement de données nommé « Vaccin Covid » gérée par la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie. Toutes les informations utiles sur « Vaccin Covid » sont disponibles dans les espaces dédiés du site ameli.fr. 

 

QUI PEUT ETRE VACCINE ?

Etant donnée les quantités de doses disponibles, toute la population ne peut actuellement pas accéder à la vaccination. Les autorités sanitaires ont établi les critères de priorité suivants :

Personnes âgées entre de plus de 55 ans inclus concernées au moins par une des situations suivantes :

⦁ diabète type 1 et 2 non équilibré ou compliqué ;

⦁ pathologies cardio-vasculaires : hypertension artérielle (HTA) compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), antécédent d’accident vasculaire cérébral, antécédent de coronaropathie, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;

⦁ pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale : broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;

⦁ obésité avec indice de masse corporelle (IMC) ≥ 30 ;

⦁ cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;

⦁ cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;

⦁ immunodépression congénitale ou acquise ; 

⦁ syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;

⦁ maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive.

⦁ cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;

⦁ maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;

⦁ personnes transplantées d’organes solides ;

⦁ personnes transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;

⦁ poly-pathologies chroniques et présentant au moins deux insuffisances d’organes ;

⦁ certaines maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection (liste établie par les filières de santé des maladies rares) ;

⦁ trisomie 21

  • professionnels de santé, d’un établissement de santé, d’un établissement ou service médico-social intervenant auprès de personnes vulnérables,

  • les salariés de particulier employeur intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables,

  • les médiateurs de lutte anticovid,

  • les sapeurs-pompiers,

  • les vétérinaires

Ces critères évolueront au fil de la campagne de vaccination, pour protéger avant tout les personnes les plus fragiles.

Déroulement de la vaccination

1. Chaque personne volontaire s’inscrit grâce au formulaire informatique accessible depuis cette page. Le formulaire permet de vérifier le niveau de priorité de la personne concernée.

2. À la suite de l’inscription, une convocation est adressée à la personne. Afin de respecter le secret médical, cette convocation n’indiquera pas le motif « vaccination » mais « visite à la demande » sans autre précision.

3. Lors du rendez-vous :

⦁ La personne à vacciner sera enregistrée (merci de vous munir des documents en rapport avec votre pathologie, de votre carte vitale et de votre pièce d'identité lors du rendez-vous)

⦁ Un médecin du travail réalisera une visite préalable pour informer la personne sur la vaccination et vérifier l’absence de risque lié à cette dernière. Dans le cas inverse, la vaccination n’aura pas lieu.

⦁ En l’absence de contre-indication, un personnel de santé réalisera l’injection de vaccin

⦁ Après l’injection, la personne vaccinée restera sous surveillance durant 15 minutes afin de s’assurer de l’absence de réaction allergique.

4. Après le rendez-vous, une deuxième convocation vous est adressée pour l’injection de la deuxième dose. 

 

La vaccination n’induit pas de coût financier pour la personne vaccinée ou son entreprise.

Dans le questionnaire suivant, nous vous demanderons le numéro de SIRET de votre entreprise afin de vérifier que votre entreprise adhère à la STAS. Ce numéro, qui identifie chaque entreprise, est disponible sur votre bulletin de salaire.

Kit de communication pour les entreprises :
  • Mail type de communication aux salariés
  • Affiche d'information à imprimer (A3/A4)

Santé au Travail d'Aunis et de Saintonge

9 rue Montcalm CS 60812

17041 LA ROCHELLE Cedex